Chakras-Kundalini

Voici un résumé pour découvrir le rôle des chakras ainsi qu'un petit résumé sur la Kundalini selon l'enseignement de Shri Mataji
Ils sont présentés du premier au septième chakra, en partant du bas,  avec leurs aspects physiques et leurs caractéristiques psychologiques. Les pays correspondants ne sont pas tous indiqués, pour une présentation plus précise se reporter à : / http://dictionnairesahajayoga.blogspot.fr/2013/10/les-chakras-du-monde-selon-sahaja-yoga.html


Le système subtil des chakras

Il correspond pratiquement au système nerveux autonome. Les canaux sympathiques gauche et droit correspondent aux canaux subtils gauche et droit. Le canal central correspond au canal parasympathique. Les 6 chakras principaux correspondent aux plexus nerveux et sont placés le long de la colonne vertébrale, le premier chakra est en deçà de la colonne vertébrale.

• Le canal droit est sollicité pour toute activité physique, créatrice ou mentale. C’est le canal de l’action.

• Le canal gauche gère nos émotions et notre affectivité.

• Le canal central correspond aux fonctions dites autonomes. Il équilibre les deux autres et les ralentie pour qu’ils retrouvent une activité normale. C’est le canal de notre évolution spirituelle où s’élève notre énergie Kundalini au moins de la Réalisation.

Le mot “chakra” signifie “roue” en sanscrit. Un chakra est un centre d’énergie qui tourne plus ou moins vite en fonction de son état subtil, horizontalement et dans le sens horaire (même si les techniques pour le nourri se font à la verticale). Il est en rapport avec les organes qu’il contrôle. Les chakra sont aussi liés aux qualités physiques, émotionnelles et mentales de la personne.

Une pratique régulière de la méditation selon la méthode de Sahaja Yoga, améliore l’action du canal central qui équilibre nos actions et nos sentiments. L’énergie circule mieux en nous et peut ainsi baigner nos centres énergétiques, nos chakras. Ainsi, de manière naturelle, nos qualités innées s’extériorisent plus facilement.

Il est facile d’apprendre à décoder les messages de notre système subtil et de ressentir son degré de pureté afin de l’améliorer. C’est cet aspect pratique que nous développons dans nos cours de yoga que vous pouvez ensuite appliquer chez vous.

Qu'est-ce que la Kundalini?

Il existe une énergie spirituelle que l’on nomme Kundalini en sanscrit, qui sommeille en chacun de nous dans le sacrum, l’os triangulaire à la base de la colonne vertébrale. La méditation Sahaja Yoga débute par l’éveil naturel de cette énergie, la Kundalini.
Cette énergie répond spontanément au désir d’une personne si elle est en contact avec quelqu’un dont la Kundalini est déjà éveillée. C’est un mécanisme inné qui existe chez chacun de nous.
Lorsque la Kundalini s’éveille, elle jaillit à partir du sacrum, active le canal central ou canal parasympathique qu’elle traverse et baigne les chakras de son énergie. Ce faisant, elle diminue l’action des canaux sympathiques droit et gauche et réduit l’importance de l’ego et du superego qui sont les extrémités de ces deux canaux. Ainsi, elle peut baigner la zone limbique de notre cerveau puis finir par traverser le sommet de la tête, à la hauteur de la fontanelle, symbolisée par un lotus aux mille pétales.
Une fois que cet éveil s’est réalisé, vous pouvez percevoir un nouvel état de conscience sur le bout des doigts ou sous forme de brise fraîche. Cette conscience subtile et concrète s’installe en nous au fur et à mesure des méditations. Dès lors, vous pouvez ressentir directement l’état de vos centres subtils d’énergie ou chakras et les améliorer.
Une profonde connaissance de soi commence, guidée par cette nouvelle conscience. Cette méditation vous donne, pour la première fois, la possibilité de vous transformer de manière autonome et indépendante.

Premier chakra:
Le premier centre du Mooladhara se trouve au niveau du plexus pelvien, en deçà de la colonne vertébrale. Sur le plan physique, ce centre gère le plexus pelvien, les fonctions de la reproduction et de l’excrétion. Il possède quatre pétales ou sous-plexus.
En sanskrit, Mooladhara est composé de deux mots, "moola", "la racine" et "adhara","le support". Le Mooladhara soutient et protège la Kundalini, c’est son rôle fondamental. Il est aussi la base de notre canal gauche qui gère nos émotions et nos désirs.
La qualité qui symbolise le mieux ce premier chakra est celle de l’innocence. Dans notre société, elle est reliée à l’enfance, mais l’innocence est éternelle et indestructible. Lorsque ce centre est bien établi, les qualités de sagesse et de discernement se manifestent spontanément. L’innocence permet d’envisager la vie sans peurs ni préjugés, de voir les aspects positifs en chaque personne, en chaque situation. Ainsi, l’état de conscience sans pensées est plus facile à atteindre car notre attention n’est pas attachée à des pensées négatives. L’innocence est un pouvoir qui nous donne équilibre intérieur et joie, notre vie devient alors beaucoup plus simple et agréable.
Grâce à une méditation quotidienne et à l’expérimentation des différentes techniques proposées par Sahaja Yoga, vous allez pouvoir développer des qualités peut-être encore inexploitées.

Aspect gauche
Il est responsable de l’équilibre émotionnel et de la mémoire.
Aspect droit
L’établissement de ce centre permet à chacun de trouver en lui le dynamisme et la réussite dans ses actions, dès que celles-ci vont dans le sens d’une évolution intérieure.

Incompatibilités:
Côté gauche:
L’occultisme, le tantrisme, les pratiques sexuelles dégradantes, affectent sérieusement le chakra du Mooladhara. Le chakra du Mooladhara étant à la base du canal sympathique gauche, les conditionnements erronés et les attachements émotionnels excessifs entraînent un déséquilibre de ce chakra.
Côté droit:
Une abstinence sexuelle totale créé aussi un déséquilibre de ce centre. L’habitude de tout planifier et calculer réduit notre spontanéité qui est aussi une de ses qualités.

Correspondances symboliques:
Lʼélément : la terre, l’atome de carbone
La couleur : le rouge orangé
La pierre : le corail
La planète : Mars
Le symbole: la croix swastika
Jour : mardi
Nombre de pétales : quatre
Représentation : Shri Ganesha
Pays : l’Australie et la Nouvelle Zélande


Deuxième chakra:
Le chakra du Swadhistan est la base de l’énergie de notre canal droit, il permet à l’être humain de mettre en action sa pensée et sa créativité. Il est aussi le siège de la connaissance spirituelle.
D’un point de vue physique, le Swadhistan gère une partie du foie, les reins, la rate, le pancréas, le gros intestin et l’utérus. Ce Chakra correspond au plexus aortique et possède six pétales ou sous-plexus.
Ce chakra contrôle les fonctions essentielles du corps humain comme le foie qui est le siège de notre attention. Le foie en tant qu’organe purifie le sang en détruisant les toxines et les poisons du corps. Le chakra du Swadisthan décompose les particules graisseuses afin de remplacer les cellules grises du cerveau, fournissant ainsi l’énergie nécessaire à toute activité cérébrale. Un foie en bon état assure une attention stable et positive. Le Swadhistan tourne autour du chakra du Nabhi et sa rotation délimite le Vide.
Aspect gauche
La source de la connaissance pure trouve son origine dans le Swadhistan gauche.
La connaissance humaine, à un niveau individuel, est le fruit de l’éducation, de l’instruction et des différentes expériences quotidiennes. Mais la connaissance pure commence par l’expérience des vibrations fraîches : leur perception, la compréhension de leur message subtil, le pouvoir de donner l’éveil de la Kundalini. Cette connaissance nous guide sur le chemin de notre évolution spirituelle car elle est liée aux lois universelles, aux lois de la nature dont nous faisons partie.
Aspect droit
La qualité principale du Swadisthan droit est l’attention pure, qui est la capacité de percevoir les choses sans pensée.
Aspect central
Il permet à l’être humain de mettre en action ses pensées et d’exprimer sa créativité sous toutes ses formes: l’inspiration, le sens de l’esthétique, les capacités intellectuelles

Incompatibilités:
Côté gauche
:
Il est souvent affecté par la pratique des sciences occultes et l’adhésion à l’enseignement de maîtres non Réalisés que l’on a pu suivre. Le meilleur moyen de s’extraire de ces pratiques passées, c’est d’être au présent.
Côté droit :
L’excès d’activité mentale, l’hyperactivité, l’égocentrisme, la colère. La consommation d’alcool et de drogues, une mauvaise alimentation épuisent ce chakra.
Trop planifier épuise ce centre et notre vitalité quotidienne s’en ressent.
Savoir donner plus de place à la spontanéité, écouter son coeur plutôt que son ego, sont de bons moyens de rééquilibrer ce centre.
Centre :
La créativité devient de plus en plus le résultat d’une intuition développée par la connaissance et l’attention pures. Ce centre nous permet d’être créatif dans tous les aspects de notre vie.

Correspondances symboliques:
Lʼélément : le feu
La couleur : le jaune
La pierre : la topaze
La planète : Mercure
Jour : mercredi
Nombre de pétales : six
Le symbole: l'étoile de David
Représentation : Shri Brahmadeva et Shri Saraswati
Pays : Afrique, aspect gauche, France pour l’aspect droit

Troisième chakra:
Le chakra du Nabhi se situe au niveau du nombril. Il correspond au plexus solaire et possède 10 sous-plexus ou pétales. Ce centre est le siège de nos besoins et de la satisfaction intérieure. Quand nos désirs fondamentaux sont résolus, nous nous tournons vers un désir plus subtil, celui d’évoluer spirituellement. Les grands textes religieux ont institué des codes de conduite universels, que l’on appelle "dharma", pour permettre aux hommes de trouver l’équilibre. Le "dharma" permet la préservation de la société. Au niveau collectif, il correspond à un certain nombre de règles, comme par exemple ne pas tuer, ne pas voler… Les 10 commandements font partie de ces lois qui constituent une conduite de vie juste et équilibrée.
Le Nabhi gère l’estomac, les fonctions digestives, une partie du foie, la rate, le pancréas et l’intestin grêle qui dépend du système digestif, alors que la partie basse « gros intestin » est gérée par le Swadhistan.
Les qualités du Nabhi chakra sont l’équilibre, la paix intérieure et la satisfaction ainsi qu’une attention stable.
Aspect gauche
Cet aspect nous permet d’être notre propre maître, c'est-à-dire de ne pas être le jouet des événements extérieurs.
Cet aspect correspond aux qualités qu’une femme exprime dans son foyer : douceur, chaleur et organisation de la vie domestique autour du bien-être des membres de la famille.
Aspect droit
Cet aspect régule nos relations sociales, notre intégration dans la société et le monde du travail. Il développe la dignité, l’honnêteté et une attitude respectueuse envers soi-même et les autres. Il est aussi lié à notre prospérité dans la société.
Comme le Nabhi droit correspond à la partie supérieure de notre foie, il est le siège de notre attention, essentielle pour la qualité de nos méditations. Quand il est sain, il nous permet une attention stable.
Aspect central
Il régule en nous le bien-être, la satisfaction et la paix intérieure. Cette sérénité nous donne l’équilibre et la stabilité nécessaires pour nous tourner vers l’Esprit. Une fois les attachements matériels dépassés, on peut évoluer spirituellement.

Incompatibilités :
Côté droit :
Le foie élimine les toxines du sang. Il convertit l’énergie fournie par la nourriture en énergie pour le cerveau notamment. Lorsque l’activité mentale n’est pas maîtrisée, le foie doit fournir un travail plus intense, qui l’épuise. Pour améliorer son état, il est judicieux d’éviter les excitants (caféine, alcool, tabac), les viandes rouges, l’excès de graisses. Le manque d’appétit ou la maigreur, un état nauséeux au réveil, une fatigue chronique ou encore certaines migraines peuvent avoir pour origine un déséquilibre du Nabhi droit.
Côté gauche :
La rate règle notre rythme intérieur ainsi que notre sentiment de satisfaction. Pour améliorer son état, il est important de rester calme et posé, d’éviter le stress, de ne pas courir dans tous les sens. Il est préférable de manger davantage de viande et d’éviter les aliments trop sucrés. Des problèmes de surpoids ont souvent pour origine un déséquilibre du Nabhi gauche.
Correspondances symboliques :
Lʼélément : l’eau
La couleur : le vert
La pierre : l’émeraude
La planète : Jupiter
Jour : le jeudi.
Nombre de pétales : dix
Le symbole : Yin et Yang
Représentation : Shri Vishnou et Shri Lakshmi
Pays :  Belgique (paix), Hollande (justice), Autriche pour l’aspect gauche ; France, Suisse pour l’aspect droit.


Quatrième chakra:
Le quatrième chakra ou Anahat, est placé au niveau du plexus aortique, derrière l’os du sternum là où se créent les anticorps qui nous protègent des maladies. D’un point de vue physique, le chakra du cœur régit l’organe du cœur et les poumons, la respiration et la circulation du sang.
L’Esprit réside dans le cœur gauche. Lors de la Réalisation du Soi, la Kundalini emporte l’Esprit pour l’amener au septième chakra du Sahasrara, ce qui nous permet d’entrer profondément dans un état de paix, de silence et de sérénité. Nos fausses identifications avec l’ego et les conditionnements s’estompent et nous commençons la découverte de notre vraie nature.
Aspect gauche
Le cœur gauche représente l’aspect maternel. C’est le siège de l’amour et la compassion.
L’Atma ou le Soi, est cette particule éternelle qui réside en nous nous sous la forme de l’Esprit. C’est la manifestation du Divin à l’intérieur de chaque être humain.
Aspect droit
Le cœur droit représente l’aspect paternel, la capacité d’assumer ses devoirs dans la société, notamment en tant que frère, père ou mari. Il représente la faculté d’exprimer l’amour d’une manière juste, de ressentir le sens de notre responsabilité envers les autres et celui du comportement adapté à chaque personne et à chaque situation.
Aspect central
L’aspect central de ce chakra (situé au niveau du sternum) exprime la confiance en soi et le sentiment de sécurité.
Tous nos doutes, peurs et incertitudes sont dissipés lorsque ce chakra est éveillé par la Kundalini, et nous pouvons alors profiter pleinement de la joie de l’Esprit

Incompatibilités :
La mère a un rôle primordial car elle aide à la construction de l’amour-propre et à la capacité d’aimer autrui et elle donne à l’enfant le sentiment de sécurité et la confiance en lui-même.
Le matérialisme s’associe à un manque d’intérêt pour l’Esprit et la spiritualité, ce qui affaiblit ce centre. A l’extrême, on risque des problèmes cardiaques.
L’amour que l’on a reçu durant l’enfance détermine le bon établissement de ce centre. Trop de peurs et d’insécurité durant l’enfance altère l’estime de soi chez l’adulte et peut aussi développer des pathologies.

Correspondances:
Lʼélément : l’air
La couleur : le rouge vermillon
La pierre : le rubis
La planète : Vénus
Jour : vendredi
Nombre de pétales : douze
Le symbole : la flamme
Représentation : Shri Shiva et Parvati pour le cœur gauche, Shri Durga pour le cœur centre, Shri Rama et Sita pour le cœur droit
Pays : Angleterre pour le cœur gauche, Irlande, la ville de Calcuta, pour le cœur centre ; Japon, Allemagne pour le cœur droit


Cinquième chakra:
Le chakra du Vishuddhi se trouve à la base du cou. Il correspond au plexus cervical et a seize pétales. D’un point de vue physique, ce cinquième chakra gère les épaules, les poignets, les chevilles, le cou, la glande thyroïde, le visage jusqu’au paupières basses, les sinus, les oreilles, les dents, la peau et les cinq sens.
C’est le chakra de la communication par excellence, c’est à dire la parole mais aussi les mains, les expressions du visage, la façon de bouger les yeux. L’état de notre Vishuddhi influe directement sur la qualité de notre diplomatie, de notre tact dans la façon de parler et d’agir, ainsi que sur le respect que nous ressentons envers autrui et nous-même.
Le Vishuddhi nous permet d’atteindre l’état de conscience collective, c'est-à-dire de percevoir subtilement les vibrations de chacun et de soi-même. Ceci ouvre une nouvelle dimension qui nous connecte vraiment les uns aux autres. Cette conscience collective devient notre sixième sens. Pour évoluer spirituellement, nous devons nous détacher des problèmes de la vie quotidienne. Ce détachement permet d’observer la vie comme une « pièce de théâtre ». Il nous donne du recul pour ne pas réagir au stress de la société moderne, on est le témoin des événements car on s’identifie à l’Esprit et non plus à notre ego ou à nos conditionnements: on perçoit les choses, on ressent les gens car le détachement n’est pas l’indifférence.
Aspect gauche
Le respect de soi-même est aussi lié au sentiment de sécurité apporté par le quatrième chakra, celui du cœur. Notre relation aux autres est pure dans le sens où elle est spontanée et ne dissimule pas un désir caché. Surtout, on développe sa capacité à corriger ses erreurs au lieu de se sentir coupable.
Aspect droit
La douceur de nos paroles et de nos actions apporte de la joie autour de nous. On se sent respectueux des autres car on sait qu’on forme un tout, que chaque personne est unique et essentielle aux autres.
Aspect central
Nous sommes capables de sentir l’état vibratoire des chakras sur les doigts de la main et pouvons ainsi les corriger. En s’identifiant avec l’Esprit, on devient témoin des choses et on contrôle plus facilement l’effet des événements dans notre vie.

Incompatibilités:
Le manque de respect envers soi-même, qui se manifeste souvent par un sentiment de culpabilité, peut endommager l’aspect gauche du chakra du Vishuddhi et nous freiner dans notre évolution.
Le manque de respect envers les autres qui peut se manifester par des paroles dures ou des comportements blessants bloque l'aspect droit du Vishuddhi.
Une identification avec notre vie sociale, un attachement à notre statut, nous empêchent de nous identifier à l’Esprit. Cela nous rend plus fragile face aux événements et plus susceptible de réagir aux oppositions.

Correspondances :
Lʼélément : l’éther
La couleur : le bleu
La pierre : le saphir
La planète : Saturne
Jour de la semaine : samedi
Nombre de pétales : seize
Le symbole : la roue du temps
Représentation : Shri Krishna et Shri Radha
Pays : Les Amériques pour le centre, l'Amérique du nord et le Canada pour le côté droit, la Roumanie pour le côté gauche


Sixième chakra:
Le chakra de l’Agnya, aussi appelé le troisième œil, se situe au centre du cerveau, au niveau du chiasme optique, où les nerfs optiques se croisent. C’est aussi là que les canaux droit et gauche se croisent. L’extrémité du canal droit aboutit à l’ego, celle du canal gauche au superego.
D’un point de vue physique, le chakra de l’Agnya gère la vue, l’audition, la pensée, les zones du cerveau associées à la mémoire (back Agnya à l’arrière de la tête) les tempes droite et gauche.

Ce chakra est très étroit et ne possède que deux sous plexus, les glandes pinéale et pituitaire qu’il régule. Lorsque l’ego et le superego sont gonflés par trop de pensées, la Kundalini ne peut pas poursuivre son ascension : le sixième chakra est la porte étroite qui mène vers le Sahasrara, le septième chakra, qui nous connecte à l’Esprit universel. Ses qualités spirituelles sont le pardon et l’humilité.
Aspect gauche
Le superego se situe au-dessus de la tempe droite, sur le front. La mémoire et les conditionnements du passé, bons comme mauvais, s’accumulent dans le superego.
Le superego débouche sur le subconscient, la zone où nos expériences et nos connaissances passées sont stockées.
Aspect droit

L’ego, situé au-dessus de la tempe gauche sur le front, accumule toutes les pensées de planification, les projets, les désirs de pouvoir et l’ambition.
S’identifier à l’ego nous sépare de l’Esprit et nous empêche de goûter au silence de la conscience sans pensées. Pour s’extraire de cette identification, il ne faut pas le combattre mais le démystifier par l’humour. L’ego débouche sur le supraconscient, le domaine des voyants.
Aspect central
Le pardon a le pouvoir de dissiper nos pensées. Lorsque ce centre s’ouvre, nous accédons à l’état de conscience sans pensées.

Incompatibilités:
Si nous laissons notre attention ressasser des souvenirs pénibles et des émotions négatives, l’énergie du canal gauche va diminuer, le superego sera chargé d’idées sombres et de peurs, et pèsera sur le chakra de l’Agnya, empêchant la Kundalini de traverser ce chakra. Ces émotions négatives nous rendent léthargiques, mélancoliques voire dépressifs.

Si nous organisons et planifions à l’excès, cela va provoquer un phénomène d’échauffement, l’ego va enfler et peser sur le Sahasrara et fermer petit à petit le passage de la Kundalini. On aura tendance à porter des jugements négatifs sur autrui et à développer des idées agressives.
Le silence de la conscience sans pensée sera impossible à obtenir dans les deux cas. C’est par ce silence qu’on peut reconnaître spontanément l’origine de nos pensées afin de ne pas nous identifier à celles qui sont inutiles et destructrices.

Correspondances
Lʼélément : la lumière
La couleur : l’or
La pierre : le diamant
La planète : Le soleil
Jour : dimanche
Nombre de pétales : deux
Le symbole : la croix
Représentation : Shri Bouddha, Shri Mahavira, Jésus-Christ
Pays : la Russie pour l’ego, la Chine pour le superego


Septième chakra:
Le septième centre ou chakra du Sahasrara intègre toutes les qualités des chakras précédents, car une fois que l’on est Réalisé, tous les chakras se retrouvent illuminés au cerveau. Du point de vue physique, le Sahasrara se trouve dans le cerveau, au niveau de la zone limbique et de la fontanelle située sur le dessus de la tête, d’où jaillit la Kundalini lors de la Réalisation du Soi. On l’appelle le lotus aux mille pétales qui symbolisent les milliers de nerfs distribués au sommet de la boîte crânienne (le haut du système nerveux central). Le Sahasrara contrôle le cerveau et le système nerveux.
Lorsque notre Kundalini atteint ce centre, nous entrons dans l’état de Yoga, ce qui signifie que la conscience humaine est reliée au Divin, à l’Esprit universel.
Avant la Réalisation, le mental va dans une direction, le cœur dans une autre et le corps suit d’autres règles. On ne sait plus quoi faire. Pourtant, tous les grands maîtres ont montré le chemin de l’évolution, mais les religions qui ont découlé de leurs enseignements se sont toujours opposées les unes aux autres et les hommes se sont servis de la religion pour obtenir du pouvoir. Au niveau du Sahasrara, on peut juger les choses selon les vibrations et abandonner ce qui est destructeur pour soi et développer une personnalité épanouie. On réalise que nous sommes tous un car toutes les fausses barrières entre les hommes, comme la race, l’âge, le statut social, politique, tombent.

Les grands sages et incarnations du passé ont décrit poétiquement le Sahasrara comme l’union entre celui qui aime et celui qui est aimé. Le Bouddha l’appelait le Nirvana, dans la tradition hindouiste, il est désigné sous le nom de Moksha (libération), et le Christ l’appelait le Royaume des Cieux.

Le silence intérieur qui correspond à un état de conscience sans avoir de pensées, permet à des sensations de s’exprimer, comme la paix et le bien-être, et cette félicité peut conduire au bonheur ultime et à l’extase. Nous ressentons une totale liberté par rapport aux circonstances extérieures car cette joie est intérieure est une des émanations de notre identification à l’Esprit. On prend conscience que l’humanité est un tout, que nous sommes tous unis à une existence supérieure.

Incompatibilités:
Les doutes sur soi-même et notre capacité à recevoir la Réalisation, les doutes sur le Divin peuvent causer la fermeture du Sahasrara. Les pensées incessantes ferment aussi ce chakra. Une méditation régulière est le meilleur moyen pour réaliser le potentiel de ce chakra.

Correspondances:
Lʼélément : les vibrations, tous les éléments dans leur essence
et tous les autres éléments
La couleur : Toutes les couleurs, symbolisées par le blanc
La pierre : la perle
La planète : Pluton
Jour : lundi
Nombre de pétales : mille
Le symbole : le bandhan, le lotus aux mille pétales
Représentation : Shri Kalki et l’Adi Shakti, appelée aussi Saint-Esprit
Pays : la région des Himalaya



La Kundalini
Pour parler de la Kundalini, il faut faire une distinction entre sa nature et sa manifestation. Sa manifestation a été rapportée dans de nombreuses écritures de par le monde. C’est donc un concept universel qui n’est pas limité au yoga.
La nature :
Le mot "Kundalini" est la forme féminine du mot sanscrit "Kundal", qui signifie "anneau" ou "spire" (enroulement dans une spirale). La Kundalini est une énergie, c’est la manifestation résiduelle de l’énergie cosmique appelée Adi Shakti et par bien d’autres noms, enroulée en trois spires et demis dans l'os du sacrum.
Elle a été dépeinte dans les Ecritures indiennes ancestrales et également dans les livres religieux que sont la Thora, la Bible et le Coran, où elle est décrite comme étant l’arbre de feu. Cependant, ces livres comportent de nombreuses références formulées en un langage énigmatique qui fait que rares sont ceux qui les ont compris.
La Bible parle de la première rencontre qui a suivi la crucifixion, entre les disciples et la Vierge Marie. La pièce dans laquelle ils se sont rencontrés était fermée mais « elle s'emplit d’un grand vent et apparurent au-dessus de leurs têtes des langues, semblables à des langues de feu, séparées les unes des autres, et ils furent remplis du Saint-Esprit. » C’est la description d'une vision de la Kundalini. Divers philosophes chinois ont également décrit la Kundalini dans leurs manuscrits, et la mythologie grecque a répertorié les mêmes Dieux et Déesses que ceux dont j’ai parlé au chapitre 1 sur la création. La religion bouddhiste Zen enseigne très clairement que la base de la méditation bouddhiste est la science de la Kundalini.
Par nature, on peut dire que la Kundalini est notre mère, une mère individuelle pour chacun. Elle agit comme un magnétophone qui enregistre tous vos faits et gestes, vos aspirations, vos désirs, elle est au courant de tout ce qui vous concerne. De même qu’aucun individu ne ressemble à une autre, chaque Kundalini est différente car les enregistrements de votre vie et de vos vies passées sont toutes différents.

La manifestation :
Chez un être dont la Kundalini est éveillée, sa manifestation prend souvent la forme d’une brise fraîche plus ou moins fraîche selon notre état intérieur, qui sort du sommet de la tête et dans les mains en général. L'Adi Shakti, à la création, s’exprime par le Verbe, également connu comme étant le AUM ou le Logos. Cette manifestation de l’Adi Shakti est décrite différemment selon les textes anciens et spirituels des religions : dans l'Islam, on l’appelle Rhu, dans la Bible, c’est le "Pouvoir Omniprésent". Le rûh est un mot arabe qui signifie esprit; il est lié à ruach ou au mot hébreu ruah. Traditionnellement, le rukh est la maison des âmes et aussi le gardien de l'arbre de la connaissance; c'est un mot arabe qui signifie aussi un oiseau mystique, venant de la culture persane. Le Saint-Esprit est la traduction du mot hébreu vent ou souffle sacré, traduit en grec par pneuma.
Le grand Saint soufi Mansur Al-Hallaj disait “Anal Haq” ce qui veut dire “Je suis la Vérité”. La Vérité étant un aspect de Dieu, cela a été ensuite signifié “Je suis Dieu”. La bonne typographie pour Anahalk, serait d’ailleurs “Anal Haq”.


Qu’est-ce que l’éveil ou la Réalisation du Soi ?
C’est l’éveil de cette énergie Kundalini qui réside à l’état dormant chez la grande majorité des gens. La Kundalini attend que son enfant s’intéresse un jour à la spiritualité. Elle reste à l’état latent mais est à l’écoute du moindre désir de rencontrer Dieu.
Un chercheur renaît suite à la Réalisation par Sahaja Yoga car l’Adi Shakti veut offrir une seconde naissance à tous les chercheurs. Elle conçoit le corps subtil du chercheur dans son cœur, puis son attention élève la Kundalini dans le corps subtil du chercheur. Elle bénit son âme et la transporte jusqu’à la zone limbique du cerveau au moyen de son attention. Là, Elle la fait passer par tous les chakras qui se retrouvent au cerveau, jusqu'à ce que l’âme ressorte par le trou de la fontanelle au sommet du crâne appelé Brahmarandhra. C'est ainsi que chaque âme renaît en tant que Sahaja Yogi.


Les chakras du monde


Chaque pays correspond à un chakra dans le corps collectif du Virata.



Si vous voulez recevoir une petite présentation de la Kundalini et des chakras selon l'enseignement de Shri Mataji, inscrivez votre nom et votre e-mail en commentaire de cette page. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga 

3 commentaires:

AMOA DEANO a dit…

super je heureux que la paix soit avec notre esprit. jay Shri Mataji

Unknown a dit…

Jay Shree Mataji. Mon nom est MENOU THOMAS du Bénin. thomvignon@gmail.com

Unknown a dit…

jay shri mataji.bonne meditation.j'invite tout le monde à faire l'experience.tounde cephas.
cariellepetrolier@yahoo.fr

Enregistrer un commentaire