lundi 15 mai 2017

Pranava agit sur l'élément eau

« L'eau est le deuxième élément à être créé. Elle est formée à partir de l'essence causale du goût de l’Adi Shakti, que l’on appelle Rasa. Comme tous les éléments, il interagit aussi avec les autres. Par exemple, la lumière agit sur l’eau pour lui donner une nouvelle caractéristique – celle de l’éclat.

Lorsque Tamo Guna, l'humeur de désir, agit sur cet élément, sa manifestation est celle de l’eau ordinaire des océans, des rivières ou des puits.
Mais quand Rajo Guna, l'humeur d'activation, agit sur l’eau, elle prend d'autres formes, comme la pluie et la neige qui proviennent de l’évaporation. Suivant la combinaison d'autres actions, comme le réchauffement ou le gel, l'eau se transforme en vapeur ou en glace.
Lorsque la Puissance de Subsistance qu’est Sattva Guna agit sur l'eau, elle prend vie et devient le goût sur la langue, les fluides du système digestif, la saveur salée du sang, la qualité de la semence, la transpiration qui maintient le corps frais, souple, élastique, harmonieux et beau.

La qualité principale de la subsistance de l'eau c'est la capacité de purifier.

Lorsque Pranava agit sur l'eau ordinaire, une nouvelle dimension lui est donnée. Quand une eau est bénie par la présence de vibrations divines, cette même eau peut apporter la sainteté à une personne. Le Gange, dans lequel coule une eau divine, et qui est l'expression de l'amour entre Radha et Krishna, possède de telles vibrations divines. Si vous mettez de l'eau du Gange dans une bouteille et l'y laissez pendant des mois, vous serez surpris de constater qu'il n'y a pas de formation d’organismes vivants comme ce serait le cas avec n'importe quelle autre eau. Elle reste toujours claire comme du cristal.

Lorsque l’eau est vibrée par une âme Réalisée, elle a des propriétés curatives. Elle guérit la plupart des maladies causées par la suractivité du chakra du Nabhi, qui contrôle le plexus solaire. Tous les maux d'estomac peuvent être guéris avec cette eau, car le chakra du Nabhi est lui-même créé à partir de l'élément eau.
Saint Jean-Baptiste a utilisé l’eau pour le baptême. Comme il était une véritable et grande âme Réalisée, les eaux du fleuve Jourdain ont été vibrées au contact de ses pieds, et il a utilisé cette eau vibrée pour éveiller la Kundalini de ceux qui sont venus se faire baptiser auprès de lui.

On peut collecter des charges électriques à partir d’une cascade, en séparant les atomes de la molécule de H2O en deux gaz, l’oxygène et l’hydrogène. En fait, la charge électrique qui lie l'oxygène et l'hydrogène se libère sous forme d’énergie électrique. Alors que l'eau produit de l'électricité, l'électricité peut transformer l'oxygène et l'hydrogène en eau.
Mais l'électricité ne peut pas se transformer en Pranava qui pense et qui aime. Si l'eau absorbe les vibrations divines d'une âme Réalisée, elle peut alors penser et aimer. Si cette eau est bue par une personnalité satanique, il la vomira ; si c'est un saint qui la consomme, tous ses maux d'estomac seront guéris.
Lors de l’éveil de la Kundalini, l'attention du chercheur passe par un processus de synthèse et se fait de plus en plus subtile. Elle devient ce pouvoir subtil (sukshma) qui produit la lumière, l'électricité, le son, le magnétisme ou l'énergie hydraulique. »
Shri Mataji Nirmala Devi, chapitre 14 sur les Puissances de l’Adi Shakti, Le Livre de l'Adi Shakti, écrit entre 1975 et 1977 (?), publié en anglais le 09/2013

Pranava est la Puissance divine de l’Adi Shakti qui est décrite dans toutes les religions : ruh dans l'islam, "Pouvoir Omniprésent" dans la Bible. Le ruh est un mot arabe qui signifie esprit, lié à ruach ou au mot hébreu ruah signifiant vent ou souffle sacré, traduit en grec par pneuma. Le Saint-Esprit en est la traduction.
Shiva représente l'existence et sa Puissance Pravana s’exprime en tant que vibrations électromagnétiques dans la matière inanimée (Jada) et chez les êtres vivants, en tant que vie (Prana). Le mot praṇa signifie également vibration vitale.
Ces deux composantes, vibrations électromagnétiques et souffle vital ou prana, sont des formes dérivées de la Pranava Originelle ou Puissance divine.
Pranava est une puissance intégrée semblable à un simple souffle d'air, qui, dans une flûte, produit sept notes musicales différentes. Les vibrations électromagnétiques et Prana seraient alors comme deux notes différentes produites à partir de la même flûte (voir chap. 1 du livre de L’Adi Shakti)).
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire