mardi 9 mai 2017

La compulsion d'agir pour la paix du monde

« L'ouverture du Sahasrara a été la partie la plus importante du processus d’évolution. Tout le processus d’évolution a amené les êtres humains à quel niveau? Nous avons eu des guerres, nous avons eu toutes sortes de programmes stupides par lesquels nous avons vraiment abîmé tant de pays, tant de gens. Or, lorsque vous ne faites qu’un avec cette Puissance omniprésente, c'est une puissance pure, c'est une puissance "nirmal" (pure) absolument pure, elle vous donne le sens et la compréhension totale de la façon dont vous devriez avancer, de la façon dont vous devriez vivre et de ce que vous devriez posséder. C'est cela la Réalisation du Soi, dit-on.  
Mais Je dirais que la Réalisation du Soi va bien plus loin que cela: même si votre cerveau est enrichi par la connaissance, la connaissance réelle, il y a encore d'autres choses que vous devriez avoir et la chose la plus importante c’est que vous soyez conscients - encore une fois, Je dis le mot conscient (aware) - de votre place dans ce grand plan de transformation universelle et mondiale. Quelle est votre position? Que devez-vous faire pour cette transformation globale? Quelle est votre place? Où êtes-vous situez-vous? Quel est le travail à faire?

Or, il y a en vous cette compulsion de devoir faire quelque chose. Lorsque cette compulsion commence à agir en vous - qui n'est pas redoutable, qui ne vous dérange pas, mais qui vous met en paix et en joie - qui vous dit: "Je dois voir à que d'autres aussi se connaissent eux-mêmes". Alors se connaître, c'est avant tout, devoir connaître ses propres chakras.
Il y a beaucoup de gens qui obtiennent leur Réalisation très rapidement, Je sais bien, mais ils n’établissent pas leurs chakras. Ils doivent s’occuper de leurs chakras: "Pourquoi avez-vous des problèmes de chakras?" Ils sauront qu'ils ont des problèmes, mais ils continueront, sans y porter leur attention ni les voir. Pour eux, c'est plus ou moins fait "en passant", peut-on dire: "J’ai ces problèmes, ce n’est pas grave. Mais qu’est-ce que cela fait tant que je fais avancer Sahaja Yoga?" Ce n'est pas seulement pour les autres, mais aussi pour vous-même. Il est important que vous corrigiez vos chakras, c'est la chose la plus importante pour vous, et vous aurez la connaissance du Soi, dans le sens où vous saurez quel est le défaut, où est le défaut, "qu'est-ce que je fais qui ne va pas? Que puis-je y faire?" Et alors, lorsque vous les corrigerez, lorsque vous corrigerez ces centres, votre conscience, dirais-Je, sera vraiment totalement éclairée concernant ce travail. C'est une chose formidable, c'est vraiment extraordinaire, car si vous devez transformer ce monde fou en quelque chose de vraiment sain et si vous devez leur donner tous la Réalisation du Soi, imaginez la tâche, combien elle est formidable! Combien de personnes avons-nous besoin pour le faire!
Mais si votre volonté est forte et, vous voyez, si vous vous sentez poussés à le faire -mais normalement, voyez-vous, nous sommes poussés à agir parce que nous devons faire fonctionner nos maisons, nous devons gagner de l'argent, nous devons faire ceci, nous devons faire cela- tout cela, vous pouvez le faire, mais l'objectif principal de votre vie est de transformer les gens et de réussi cette transformation pour la paix mondiale.

Je ne sais pas s’il a été prédit ou non, qu'une transformation complète aura lieu. Mais ils ont parlé de transformation. Je ne connais pas cet aspect et Je ne me m’alourdis pas la tête à savoir combien de personnes sont transformées.
Mais après votre transformation, vous devez vous établir: tout d'abord, vous devriez voir si vous êtes en paix, si votre cœur est en paix. Si vous ne ressentez pas la paix au cœur, vous n'êtes pas un Sahaja Yogi. Si vous devenez agités et si vous commencez à crier sur les gens et tout cela, cela signifie que vous n'êtes pas des Sahaja Yogis. Vous devez avoir un tempérament très, très calme, c’est très important.
Or, avec cette paix, ce que vous devriez avoir c’est de la pure compassion. Ce que vous faites n'est pas pour votre bénéfice en tant que tel, mais parce que vous êtes poussés par cette force à faire du bien aux autres, à les transformer. C'est le plus grand bien que vous puissiez faire aux autres, que leurs cerveaux soient corrigés. Ils se débarrasseront de leurs maladies, ils se débarrasseront de leurs problèmes, tout est là. Mais la première chose et la chose la plus importante qui se passe, c’est qu'ils obtiennent le pouvoir de transformer les autres.
Lorsque vous avez le pouvoir de transformer les autres, vous ne devriez pas le gaspiller, vous ne devriez pas l'utiliser pour vous-même (seulement), cela signifie que votre croissance n'est pas totale. Vous devez en parler, vous devez en parler et vous devez y arriver, partout où cela est possible, vous devez le faire fonctionner. C'est la façon dont nous pouvons, au niveau mondial, répandre des personnes qui peuvent créer une transformation mondiale. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara Puja, Cabella, Italie, 09/05/1999
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire