samedi 6 mai 2017

Changez tout avec l'attention et les vibrations



« C'était vraiment une idée merveilleuse de porter à mon attention tous ces domaines de la vie qui sont très importants. Et il se trouve que J’ai mon attention sur tous ces sujets et Je me soucie de tout cela. Mais Je dirais que c’est à vous tous maintenant de porter votre attention sur ces sujets, car c'est vous qui pouvez y faire quelque chose. Vous pouvez commencer par la nature comme ils l'ont dit: nous devons être bons envers la nature. Nous avons tellement de problèmes: les gens coupent les arbres, font toutes sortes de choses sans même penser qu’ils sont pour leur progéniture – cela deviendra un désert. Donc de la même manière, pour tout, pour vos fruits et pour votre agriculture, les vibrations peuvent vraiment modifier les choses. Dans notre jardin, vous ne le croirez pas, nous avons eu une pivoine – juste comme cela (taille de la main ouverte) même plus grande que ça, vraiment plus grande. On n’avait jamais vu une telle fleur. Nous avons aussi eu des tulipes aussi grandes que cela ! Je n'ai pas vu de ma vie de telles tulipes. Avec les vibrations, vous pouvez améliorer les choses dans tous les domaines.
Disons que vous alliez voir un politicien, voyons voir, ou un parti politique. Alors utilisez vos mains et donnez-leur des bandhans tout le temps. Vous pouvez vous asseoir à table et sous la table, continuer à leur donner des bandhans. Rires.
Vous avez des pouvoirs, mais si vous ne les utilisez pas, cela ne sert à rien. Si vous continuez à ne penser qu’à vous construire et à prendre soin de vous-mêmes, maintenant cette époque-là est révolue. Aujourd’hui, vous devez vous occuper d'autres choses et J'ai été très heureuse de voir toutes les choses qu'ils ont montrées et J’ai déjà toute mon attention sur ces choses. Mais si vous autres y portez aussi votre attention - comme vous le savez, J'ai déjà acheté 7 très grands terrains au Maharashtra, où 50 à 60 acres de terres sont pour différents projets et ces projets ont commencé. Or, à Delhi, nous avons un énorme projet pour loger les femmes qui sont répudiées. Tout d'abord sur le plan social, J’ai pensé que nous devions faire quelque chose. Alors c’est fait, nous avons mis en place une école, une Académie, nous allons avoir une autre Académie et donner aux jeunes des connaissances professionnelles et le reste.

L'Inde sur ce point n’est pas aussi avancée que vous, mais il y a une chose vraiment superbe à propos de l'Inde, c'est que peut-être en raison de notre culture, en raison de notre style de vie indien et respectueux, les gens sont devenus très bien formés pour les logiciels, vous voyez, ce genre de choses (en informatique). Ils sont très intelligents et logiques - parce que leur attention est pénétrante. Donc, si vous votre attention est aussi pénétrante, Je veux dire que vous pouvez atteindre la même chose, vous êtes plus élevés qu’eux. Mais parce qu'ils ont été élevés dans cette culture, ils sont très intelligents, mais leur attention n'est pas diffuse, elle reste (concentrée) juste sur un point et elle pénètre très bien. Et ils se débrouillent si bien maintenant qu'ils deviendront, l'Inde deviendra un autre pays prospère.

Voilà ce qui doit se passer. D'abord, notre culture doit être ramenée à un état tel que les enfants reçoivent toutes les idées positives et un bon caractère et soient éduqués avec amour, avec affection. Mais il ne faut pas les gâter, il ne faut pas les gâter. Ils devraient être élevés de manière à développer une vision appropriée de l'ensemble et aussi à développer la pénétration de leur attention. Mais si vous continuez à dissiper votre attention tout le temps, votre intérieur sera ruiné car, vous voyez, l'attention se retrouvera, pourrait-on dire, brisée. Il faut donc comprendre cette pénétration de l'attention. C’est - par exemple, vous regardez un arbre. Alors, regardez-le avec amour. Voyez ce que l'arbre a à vous dire, qu'est-ce qu'il vous dit? J'avais l'habitude de regarder une montagne. Alors, parlez simplement à la montagne et voyez ce que la montagne vous dit. Focalisez toute votre attention sur une chose et voyez par vous-même, cela vous aidera beaucoup. Mais si vous avez une attention qui tout le temps se pose ici, là, sur ceci, sur cela, et si vous critiquez, c’est une autre façon de manquer d'attention. Beaucoup ont l’attention sur cela.

Troisièmement, il pourrait s'agir, comme ils l'ont dit, de prétention, c’est ce qui est le pire. Étant prétentieux, vous pensez que rien n’est important, vous continuez à soigner - Shri Mataji rit doucement - votre suffisance.
Il y a tant de façons, mais la meilleure, c’est d'apprendre comment gérer votre attention et comment gérer d'autres personnes, c'est très important. La façon dont vous traitez les gens est très importante pour un Sahaja Yogi. Vous voyez, si vous gérez les gens d'une manière appropriée, de manière décente, d'une manière sympathique, ce sera apprécié. Ensuite, vous trouverez tant d'amis qui essayeront de découvrir "pourquoi vous êtes comme ça, pourquoi vous êtes si calmes, pourquoi vous êtes si gentils, pourquoi vous n’êtes pas agités comme d'autres". Donc, dans votre propre mode de vie, vous pouvez établir (ces qualités). Mais lorsque vous traitez avec d'autres, ce que Je dis, c'est que les relations sociales avec les autres sont très importantes.

Maintenant, à quel niveau vous devriez commencer, Je ne peux pas le dire, cela dépend de votre tempérament et de vos capacités. Mais quels que soient les domaines que vous pensez être importants, vous pouvez simplement essayer de trouver quelle serait la solution au problème, comment vous pourriez aider, comment vous pourriez le résoudre. Vous pouvez tous le faire. Ce n’est pas qu’il vous faille développer une sorte de parti pour combattre, mais par votre propre attention, vous trouverez les solutions à de nombreux problèmes. De nombreux problèmes peuvent être résolus si vous découvrez la solution, mais la solution, vous pouvez la trouver par la concentration. C'est très important. Et si vous pouvez vraiment faire cela, tous ces problèmes que vous rencontrez aujourd'hui dans ces différents domaines de la vie seront facilement résolus. Ce n'est pas si difficile. Les problèmes de la vie familiale, comme vous l'avez dit, peuvent être résolus, cela dépend de l’épouse et du mari et de leur relation. C'est très simple.
Mais, d'une manière ou d'une autre, notre bagage est tel, Je pense, que nous ne comprenons pas les choses simples. Nous comprenons seulement les choses compliquées. Si vous entretenez des rapports simples avec des personnes, à différents niveaux, dans ces différents aspects de la vie, vous serez ébahis, vous serez très populaires, les gens voudront savoir de quoi il retourne.

Je vais vous parler d’un monsieur, son nom était M. Dhumal, il est décédé. Ils le connaissent, il vivait dans un village, il s'occupait de ses champs et de ses choses, comme un agriculteur. Et d'une façon ou d'une autre, il a reçu sa Réalisation à Pune. Après avoir obtenu sa Réalisation à Pune, il est rentré chez lui et a démarré Sahaja Yoga là-bas. Et il a commencé à leur donner la Réalisation, ceci et cela.
C'était surprenant parce qu'il n’était jamais venu me voir pour cela ou il n’allait jamais à Pune. Tout à coup, il a développé, vous voyez, cet esprit de concentration. Et les gens m'ont dit: "Mère, il a tellement de Sahaja Yogis". Il a développé Sahaja Yoga avec une telle compréhension! Et quand Je suis allée là-bas, J'ai été surprise de voir qu’il y avait plus de Sahaja Yogis que nous en avions à Pune. Alors qu’à Pune il y a des Sahaja Yogis qui faisaient le travail, cet homme avait à lui seul changé toute la façon de voir des gens à Ahmadnagar et à Rahuri. C’était très surprenant! D'accord, c’était seulement un homme simple et une sorte de fermier. Et puis il a commencé à utiliser les vibrations pour ses activités et ses choses. Et c'était tellement remarquable que - en fait, il n’était pas, comme Je l'ai dit, très éduqué, tout cela, mais nous sommes toujours allés chez lui et y sommes restés et nous étions vraiment épris de la façon dont il essayait d'exprimer sa spiritualité envers les autres.
De même, chacun de vous peut le faire. Or, ce que J'ai vu, c’est que nous sommes très timides, timides au sujet de Sahaja Yoga.

Un jour, Je voyageais en avion et il y avait une dame assise près de moi – absolument bouillante. Alors, Je lui ai demandé: "Qui est votre gourou?" Et elle s’est lancée à fond dans la description du gourou: "Il est comme ceci." Je sais que le gourou est horrible, faux, Je veux dire que c’est quelqu’un d’horrible et de faux. Horrible. Mais elle le louait tellement sans en savoir beaucoup sur lui et elle continuait et continuait à le louer et Je me suis dit: "Regarde cette femme, à quel point elle parle de son gourou, alors que nous sommes intimidés pour parler de Sahaja Yoga."
Commencez d’abord à parler de Sahaja Yoga aux arbres, peut-être. Rires. Vous pratiquez de cette façon - rires - puis vous pourrez commencer à parler de Sahaja Yoga aux autres. Shri Mataji rit.
Vous pouvez y arriver, vous devez le faire. Quiconque vous rencontre devrait le voir, devrait vous questionner, car il sera évident sur votre visage, d’après votre comportement que vous êtes quelqu’un de différent. Mais alors, vous devriez commencer à parler ouvertement. Si J'étais timide comme vous, Sahaja Yoga ne se serait pas développé. Rires.

Donc, il n'y a aucune raison d’être timides. Vous devriez simplement savoir que vous êtes des Sahaja Yogis, vous êtes tous des soufis et vous pouvez parler ouvertement à toutes les personnes que vous rencontrez. Peu à peu, vous serez surpris, ils verront votre personnalité, ils verront votre nature et votre transformation.
Comme pour Dhumal - une fois, il est allé dans un ministère, il avait un travail à faire. Et là, il a commencé à leur dire: "Je veux faire cela." Il était tellement en paix et joyeux qu'ils lui ont demandé: "Quel est votre secret?" Vous voyez, Shri Mataji rit. Ils ne pouvaient pas comprendre comment il pouvait être si calme et si honnête et si perçant. Et cela lui a donné beaucoup de popularité dans ce ministère, c'est un bureau des services de douane, et plein de personnes sont venues et l’ont questionné, et il a dit: "Je suis un disciple de Shri Mataji et je suis un Sahaja Yogi et vous tous pouvez devenir Sahaja Yogis." Ils ont dit:" D'accord, nous en deviendrons aussi." Comme ça! Donc il ne faut pas se sentir timides par rapport à Sahaja Yoga. Sinon, ce qu’il se passe, c’est que ça se dissout avec vous.
J’ai dit et répété cela encore et encore, toutes ces choses (sur l'écologie) que vous avez dites sont très bien. Mon attention est sur elles et Je dois être la seule femme au monde qui lit ces journaux Shri Mataji sourit. Normalement les femmes ne lisent pas les journaux car ce sont de vrais casse-têtes. Mais Je lis les journaux et J’essaye de suivre (l’actualité) et Je parviens à bien comprendre et, Je veux dire, J’ai ces choses bien à l’esprit. Mais une seule personne, voyez-vous, ne peut pas agir seule maintenant, il vous faut d'autres personnes qui peuvent canaliser cela. Je dirais donc: "Ne vous sentez pas timides, vous devriez en parler. Portez un badge, avec ce badge, les gens vous demanderont:"Qui est-ce?" Alors vous leur parlez. Vous devriez vous exposer de la façon dont vous le voulez et cela fonctionnera mieux. Tous ces problèmes, vous pouvez les résoudre, vous êtes très nombreux ici et vous représentez aussi beaucoup d’autres personnes. Donc, vous pouvez comprendre quelle est votre personnalité et à quel point vous pouvez impressionner les gens. D'accord?
Je vous remercie. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours suivant le Sahasrara Puja, Cabella, Italie, 07/05/2000
Version intégrale

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire