jeudi 20 avril 2017

Les vibrations sont partout


« Ceux qui viennent à Sahaja Yoga doivent être extrêmement "dharmiques" sincères et généreux. Ils doivent avoir une pleine explication de ce qu’est le dharma, les vibrations à elles seules ne sont pas suffisantes. Beaucoup de gens viennent me voir, les vibrations les pénètrent avec vigueur et puis ils s’en vont, mais rien ne se produit ensuite.
En fait, vous devez recevoir des vibrations de partout… Dans chaque endroit, vous devez ressentir les vibrations, et vous devez les ressentir à un point tel que, quoi que vous fassiez, les vibrations s’écoulent vers vous car vous êtes un être vivant.
Récemment nous nous sommes allés nous asseoir au Ganapati de Rajangaon. Là, nous avons vu le lieu sacré de Ganapati et avons constaté qu’il y avait peu de vibrations. Ceux qui étaient avec moi ont été surpris de voir qu’il y avait si peu de vibrations alors que c’est un endroit sacré.
Je leur ai dit: "D'abord, essayez de savoir qui a reconnu le caractère sacré de ce lieu. Est-ce que c’est un être humain qui a découvert que ce lieu était sacré? Il faut qu’il ait été un saint hautement Réalisé pouvant voir les vibrations et dire que c'était bien un lieu sacré. Ensuite, une pierre vibrée a peut-être été apportée là. Peut-être que quelqu'un lui a donné la forme (de Ganesha) à la main"….
Par conséquent, il vous faut comprendre que vous êtes l'instrument vivant du Divin. On pourrait même dire que vous émettez plus de vibrations en comparaison de ces temples. Mais tout d'abord, vous devez être un instrument vivant du Divin…
Mais adopter le style de vie "sanyasa" (prendre congé de la vie de sa famille et aller dans les Himalaya pour devenir un ascète) ou le fuir, il n'y a aucune différence entre les deux attitudes.
Vous devez avoir une position équilibrée, c’est la première chose. La deuxième, c’est de suivre votre dharma. Le dharma signifie ici de permettre à ces vibrations de s’écouler constamment.
Parfois, vous vous rendez quelque part, mais vous voyez que quelqu’un est tombé à terre. Alors courez vers lui, relevez-le, donnez lui des vibrations et sauvez le. Laissez parler le monde, les vibrations s’écoulent de vous et c'est votre dharma.
Je vous ai dit que la qualité de l'or, ce n'est pas d’être jaune. Son dharma ce n'est pas non plus de servir à la fabrication de bijoux. L’or n’a qu’un dharma, c’est de n’être jamais détérioré par quoi que ce soit. De même, le diamant possède son propre dharma qui consiste à pouvoir tout couper. C'est la chose la plus résistante.
De même, l’homme doit aussi accomplir son dharma qui consiste à atteindre Dieu, à le connaître. Pour ceux qui ont assimilé ce dharma, leur dharma consistera à l'assimiler complètement pour le diffuser partout dans le monde.
Mais en parlant de ceci ou de cela, vous n’atteindrez aucun des deux dharmas. Vos vibrations vont s’estomper et tous mes efforts seront devenus inutiles.
Aucune religion dans le monde n'a parlé des vibrations divines, c'est-à-dire que personne n’a dit que les vibrations constituaient le dharma. Ils appellent cela "Ruh", "eau de la vie", ils l’appellent autrement mais nous, nous disons que les vibrations sont le vrai dharma, (religion). Vous connaissez bien ceux qui en ont parlé. Adi Shankaracharya a aussi loué les vibrations. Cela ne peut pas être enseigné, décrit ou expliqué, cela doit se produire. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public en hindi "Vigyan Manushya ki rachna nahin khoj hai" (la science n'est pas une création de l'être humain mais une découverte), traduit en anglais puis en français, Mumbai, Inde, 25/03/1975 

Utiliser les vibrations le plus possible afin de renforcer cette conscience vibratoire, les utiliser dans tout, surtout pour aider les autres, sans redouter les réactions et commentaires, diffuser ces vibrations, c'est cela le dharma des Sahaja Yogis.

Images : photographe japonais Aristo Ko
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire