jeudi 13 avril 2017

Les innocents et les chercheurs sont les futurs Sahaja Yogis


« Il y a beaucoup de gens dans les villages qui n'ont pas encore reçu leur Réalisation du Soi et qui peuvent la recevoir sans aucune difficulté. Vous pouvez y aller et leur parler et leur donner la Réalisation parce que ce ne sont pas des gens qui intéressent ces rakshashas. Nous devons leur donner la Réalisation. Une fois que vous donnerez la Réalisation à des villageois, les choses changeront. L'atmosphère changera et vous verrez que beaucoup de gens viendront à Sahaja Yoga.

Donc, Je dirais que Je suis très heureuse qu’à Sydney, il y ait tant de centres et dans d'autres villes, vous avez tant d’autres centres. Mais maintenant, nous devons aller vers les villageois, aller les voir. Ce sont des personnes innocentes et non compliquées qui vivent dans les villages d'une manière très simple et il vaut mieux leur accorder une attention adéquate car ce sont eux qui auront leur Réalisation.
Ensuite, les enfants. On devrait s’occuper des enfants, on peut les amener très gentiment à Sahaja Yoga, parce qu'il se peut qu’il y ait beaucoup d'enfants qui soient nés en étant déjà Réalisés. Ainsi, on peut amener Sahaja Yoga aux enfants mais pas sans la permission de leurs parents parce que les lois et les règlements sont tels que nous pouvons atterrir en prison -Shri Mataji rit -sans avoir la permission du père ou de la mère. Donc, il faut être très prudent.

Un autre type de personnes, ce sont les adolescents, garçons et les filles, qui étudient dans les collèges et qui ne sont pas encore exposés à toutes ces mauvaises choses. Ils pourraient être un peu portés sur la drogue ou ils pourraient avoir une autre addiction, mais ils ne sont pas encore cloués par ces horribles forces du mal. Alors vous pouvez tout simplement vous occuper d’eux. Vous pouvez également annoncer que vous pouvez prendre soin des personnes dépendantes à la drogue et au reste, que vous pouvez les soulager.
Si vous êtes autorisé à le faire, vous pouvez vous faire connaître, rencontrer ces personnes et leur donner la Réalisation. Il se peut qu’elles soient capables de surmonter complètement leur addiction.
Il y a un médecin, à Londres, le docteur Wells, qui est devenu un très grand médecin en charge d’un hôpital spécialisé dans les addictions. Alors, Je lui ai dit: "Qu'est-ce que vous faites envers eux? Comment gérez-vous cette toxicomanie? "
Il a dit: "En leur absence, Je les "shoebeat", c'est tout, et ils se débarrassent de leur addiction."

Donc, vous pouvez assister ces garçons qui sont maintenant de jeunes adultes et qui prennent de la drogue et ce genre de choses. ce sont des chercheurs, c’est pourquoi ils vont vers ces choses. Je pense que vous devriez avoir ce genre de comportement qui consiste à ne pas aller vers des gens qui suivent déjà des (faux) gourous et à ne pas les rencontrer, mais qui consiste à s’occuper de personnes qui, en toute innocence, sont tombées dans des problèmes, ou à aller voir des villageois innocents ou des enfants qui sont innocents. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours après le concert, le soir précédent le puja du Sahasrara, Tredbo, Australie, 02/05/1987
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire