mercredi 29 mars 2017

Laissez faire votre intuition

« Maintenant, les hommes sont plus intelligents, sans aucun doute, mais les femmes ont de l'intuition. Mais il n’est pas nécessaire d’argumenter, les choses se produiront, comme votre intuition l'a pressenti, les choses se produiront et ils en tireront une leçon. Ainsi, si vous ne protestez pas, tout fonctionnera comme vous le voulez, parce que vous en aurez eu l'intuition, vous aurez compris ce qui allait se passer. Et vous serez étonnées de la façon dont cela va fonctionner. Bon, alors, maintenant, avez-vous des questions.
Sahaja Yogini: Inaudible.
Shri Mataji: Qu'est-ce que c'est? Demandez à Joseph [?]
Sahaja Yogi: Elle aimerait savoir ce que vous voulez dire par intelligence.
Shri Mataji: Intelligence.
L'intelligence est grossière. Par exemple, ils diront, suivant leur intelligence, que nous arriverons en retard, que nous devons y aller, en suivant leur intelligence (rationalité), d’après leur montre et tout cela. Mais par intuition vous saurez que vous ne serez pas en retard. Ainsi, développez votre intuition, pas votre rationalité.
Vous voyez le problème, c’est que vous essayez de les concurrencer au niveau de l'intelligence. Vous direz en argumentant: "Non, il y a trois minutes". Ils diront: "Deux minutes". Vous direz: "Trois minutes". "Deux minutes". Oui c'est ça.
Mais en fait ce que vous devriez dire c’est: "Très bien on verra, trois minutes, c’est d’accord, voyons cela", comme ça. Et puis il verra que ce que vous aviez dit était vrai!
Il suffit de s’exprimer une fois, terminé. Après cela, il dira: "D'accord, d'accord".
Vous devriez dire (en cas de différent): "Très bien, nous irons par ce chemin". Il avancera sur le chemin: "Je pense que nous nous sommes trompés, je pense que tu avais vu juste, nous aurions dû aller par ce chemin".
Shri Mataji rit…
Alors essayez de développer votre intuition, de toujours dire "oui" à tout, mais ce que vous savez se produira. Mais nous, si nous (les femmes) décidons de dire: "Non, ça devrait arriver comme ça, ça doit être comme ça, ça doit être comme ça", si vous continuez comme ça, voyez-vous, vous rendrez tout le monde malheureux et vous aussi serez malheureux. Comme si vous posez une tasse comme ça, alors vous direz (si votre mari fait autrement) : "Pas comme ça". Puis le mari viendra et la mettra comme ceci. Alors vous la remettrez comme ça, et cela continuera ainsi, vous voyez. Mais si vous êtes une vraie femme, vous direz : "D’accord, laisse-la comme ça, d’accord comme cela". Ensuite, immédiatement, tous les Ganas viendront vous aider. Soit le mari renversera tout le thé sur lui, soit il brisera l'anse de sa tasse. C'est ainsi que les Ganas vous aideront.
Shri Mataji rit.
Donc vous êtes les Devis vous voyez, les Ganas s’occuperont de vous. Si vous voulez être à moitié des hommes, pourquoi les Ganas devraient-ils se préoccuper de ces demi personnes? J'ai essayé cela, plusieurs fois Je l’ai essayé.  
Shri Mataji rit.
Et J'ai vu des gens, vous voyez, qui ont trop essayé de se vanter et ils ne savent pas comment ils se sont perdus finalement, vous voyez.
Donc, le principal, c’est que vous développiez votre intuition et que vous vous en remettiez à votre intuition, et quelle que soit votre intuition, elle se réalisera, parce que l'intuition vient des Ganas. Donc, le côté gauche doit être développé de manière à faire plaisir aux Ganas. Et une fois que vous développez la coopération des Ganas, personne ne peut vous toucher. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Français, Le Raincy, Paris, 09/07/1988

Ici, l’intelligence dont parle Shri Mataji est de la rationalité. Ce n’est pas l’intelligence du cœur ou l’intelligence fine de la logique. Il y a plusieurs autres discours où Shri Mataji explique cette différence entre logique et rationalité. L'intuition n'est pas réservée aux femmes mais elle est liée au développement de la conscience sans pensée qui permet aux qualités du canal gauche de s'exprimer. C'est pourquoi les Ganas peuvent ensuite intervenir.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire