jeudi 23 mars 2017

Changez vos défauts en forces


« Ensuite, la vanité doit être changée en fierté. Vous devriez être fiers d’être des Sahaja Yogis, vraiment fiers. Levez vos têtes avec la fierté d’être des Sahaja Yogis. La fierté n'est jamais oppressante, c'est une chose glorieuse d'être fier, mais la vanité l’est. En fait, la fierté n'est rien d'autre que l'expression de l'amour-propre. Mendier, emprunter de l’argent, imiter, toutes ces choses viennent d’un manque de soi-même. Ainsi la vanité devrait être de la fierté, et la fierté devrait être l'expression de l'amour-propre. L'amour-propre est très différent de l'ego. L'un est réel, l'autre est totalement artificiel.
Les hommes aujourd’hui devraient se comporter comme des hommes et non comme des femmes dociles, comme des vaches attachées par une corde qui iraient où leur femme voudrait les emmener. Ils doivent diriger la société. En Inde, les femmes n'ont jamais combattu pour leurs droits, ce sont les hommes. Elles n'ont jamais combattu, ce sont les hommes qui l’ont fait car les hommes sont aussi des pères, des frères, et ils se préoccupent du bien-être des femmes. Les femmes ont rarement combattu là-bas parce qu'elles savaient qu'une fois qu'elles commenceraient à politiser ce combat avec les hommes, cela ne s’arrêterait tout simplement.
C'est parce que fondamentalement, elles savaient qu'elles devaient vivre avec des hommes, qu’elles ne pouvaient pas les combattre. Mais les hommes eux-mêmes se sont battus (pour elles). Même en Amérique, c'est Abraham Lincoln qui a combattu pour la libération des femmes, pas les femmes.
Donc vous ne devez pas être égoïstes mais fiers. Fiers d’être Sahaja Yogis, fiers d’être nés à un moment où vous devez continuer d’être au service de l'œuvre de Dieu, fiers que Dieu vous ait choisis pour que vous vous éleviez à ce niveau.
Comme, par exemple, Je vois que certains Sahaja Yogis deviennent soudain moroses, reclus. Ils ne seront jamais pardonnés parce que Dieu vous a tant donné. Supposons que quelqu'un vous donne un diamant, vous en êtes fiers, vous le portez et vous vous montrez avec. Mais alors qu'on vous a donné l’Esprit, vous devriez en être fiers et ne pas vous comporter comme des ermites; certains ont l’impression que: "Je ne devrais plus travailler maintenant. Je ne sortirai pas, je resterai à la maison pour méditer." Sahaja Yoga n'a pas de place pour des personnes comme cela!
"Je ne suis pas capable de le faire". Les mots "je ne suis pas capable" devraient disparaître du dictionnaire des gens qui sont censés être des Sahaja Yogis. Ils ne peuvent pas dire "je ne suis pas capable de le faire".
Donc, l'estime de soi vous donnera ce dynamisme qui est nécessaire à Sahaja Yoga, un dynamisme plein de discernement, un dynamisme sage. Je n'aurai plus besoin de résoudre vos problèmes.

Les caractéristiques de la compétition et de la jalousie devraient être désapprouvées. Il devrait y avoir une compétition entre celui que vous étiez et celui que vous êtes. Qui gagnera? Que se soit celui du passé ou du présent, votre présent devrait s’affirmer de plus en plus vite, laissant de côté votre passé autant que vous le pouvez.
Il ne devrait y avoir aucune compétition entre les Sahaja Yogis au sujet des acquisitions. Parfois, J'ai vu que vous concourez aussi en termes de cris, en criant et en étant durs avec les autres - il y a une grande compétition en ça. Soyons compétitifs dans la compassion, dans la douceur, dans la gentillesse, dans la beauté du comportement. Qui sera plus cultivé? Qui sera plus gentilhomme? Qui sera plus profond? Gardez à l’esprit quelqu'un qui serait un idéal dont vous pensez qu’il est vraiment un gentilhomme ou une dame qui est vraiment comme une lady. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Birthday Puja, Australie, 21/03/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire